Accueil

 Le centre

 La réserve

 Album photo

 Nos activités

 La Guadeloupe
 Packages

 Les sites 

- anglais  

- kawan  
- passes  
- port louis  
 Contact  
Tarifs  
   
   
   
   
   

Sites de plongée

Les passes de la barrière de corail

 

La passe à Caret

3-22 mètres

Juste à la sortie de la passe, un plateau corallien d’une cinquantaine de mètres de large culmine à trois mètres. Arrivé au bord de ce plateau, un tombant de 3 à 22 mètres abrupte. Les casquette de coraux du tombant abritent de nombreuses langoustes.

Plongée idéale pour les baptêmes (sur le plateau) et pour les explorations tranquilles.

La proximité de l’idyllique îlet Caret et du lagon nous permet d’accoutumer les débutants dans des conditions idéales (Briefing de baptême sur l’îlet, puis accoutumance au matériel dans le lagon par très petit fond avant de conclure par une plongée à l’extérieur de la barrière).

Au retour de plongée, le bateau fait une pause sur Caret, c’est l’occasion de « débriefer », de boire un verre et de récupérer les éventuels accompagnants  « non plongeurs » qui sont restés là pour se faire bronzer.

Retour sur Sainte-Rose en dix minutes.

Situation :

La barrière de corail s’étend de la « Passe de La grande Coulée » jusqu’à bien après l’îlet « Fajou ». 

Elle protège le Lagon dit « Grand cul de sac marin ».

La quasi totalité du lagon est une réserve naturelle où le mouillage et la pêche sont interdits.

Le lagon est parsemé d’îlots de toutes tailles, « îlet blanc », « îlet Caret », « îlet Fajou », « îlet La biche » pour ne citer qu’eux, et de mangrove de palétuviers. Hormis à la période des Alizés, Décembre- mars, le lagon est toujours très calme et très clair.

Nous possédons une multitude de sites de plongée le long de la barrière, à l’extérieur du lagon.

La plupart de la navigation s’effectue protégé par la barrière, nous rejoignons les sites après avoir traversé la mangrove en sortant par les passes, « passe de la grande coulée », « passe à Caret », « passe à Fajou », « passe à Colas ».

Les plongées sur la barrière diffèrent totalement, tant par le relief que par la faune et la flore, de celles effectuées sur les îlets Kawan et Tête à l’Anglais.

On y trouve, bien sûr, beaucoup, beaucoup plus de coraux. 

L’intérêt de ces plongées sera centré sur des reliefs typiques aux barrières corallines : tombants abruptes, coraux à perte de vue, et habitants du récif.

Le cirque

15-26 mètres

Pente très douce, des coraux à perte de vue, entrecoupés de petites zones de sable blanc. Un site sur lequel nous procédons régulièrement à des « largages», encadrés par un moniteur, bien sur, les plongeurs partent en petit groupe à la découverte du plateau. Des gorgones extraordinaires entourées de coraux très préservés. Un site pour découvrir la flore intacte des Antilles. 

A la sortie, c’est le bateau qui vient à eux après une remontée le long d’une drisse de parachute. Cela permet une ballade sans souci de revenir vers le mouillage du bateau.

L'école

12 mètres

Très adapté aux formations, cette zone sableuse  entourée de corail permet également de magnifiques ballades à la découverte du plateau de Caret.

 

 

 

Colas

A l'extrémité nord de la passe à Colas. 

25-40 mètres.

Descente "dans le bleu" sur le haut du plateau, 25 mètres. En se laissant glisser le long de la paroi abrupte, on découvre une succession de 3  grosses roches posées sur 40 mètres. Celles ci, trouées de toute part offre multiples refuges aux poissons des profondeurs. Inévitablement très gros barracuda, thazard, lippu, colas et capitaines. Entre la 3ème roche et le tombant un gros banc de gorettes.

Plongée aussi nommée "Ti griyére" par les plongeurs résidants, ce qui désigne avec une consonance créole la particularité "à trou" des roches de cette plongée.

La pierre aux Anges

A vingt minutes, dans l’est nord-est du port. 

 3-25 mètres.

Ce site se situe à l'extérieur de " la passe à colas ", dernière passe à l'Est de la barrière de corail. On y accède en longeant la barrière sur 25 kilomètres, une excellente manière de découvrir une grande partie du lagon.

Le bateau est "mouillé" sur 3 mètres, à proximité d'un tombant, à la limite de la réserve naturelle

Une énorme casquette de corail domine le tombant et sert de refuge à nombre d'espèce telle la Bourse graffitis, cabris, l'Ange Français, l'Ange gris, (plutôt vers 20 mètres) ou royal. On y aperçoit parfois une raie léopard, et les barracudas de grande taille sont fréquents. Dans les trois mètres, des bancs incroyables de maniocs et papillons !

Sous la casquettes de corail, une bonne vingtaine de langoustes brésilienne ; le long du tombant nombre de "Royales" de bonne taille.

Véritablement une de mes préférée tant par le spectacle de la navigation pour si rendre que pour la densité de poissons extraordinaires que l'on y trouve.

A partir du baptême (plateau) jusqu’aux très confirmés.

 

Manioc

8-35 mètres

Située au bord du tombant, cette plongée débute systématiquement par une descente au milieu d'impressionnants bancs de poisson manioc.

 

[Accueil]  [Le centre de plongée]  [Nos activités]  [La réserve]  

[Tarifs]  [La Guadeloupe]  [Album photo]  [Les promo.] [Contact]